Tanger 2016


Crise migratoire : nous sommes allés voir de l’autre côté de la Méditerranée

À l’heure où il est question de déployer aux portes de l’Europe des « hot spots » pour réguler les flux migratoires, nous avons été témoins du racisme ordinaire dont sont victimes les migrants au Maroc.

(more…)


Background about the situation in Tanger and Morocco in General.

By Niels van Loo, Ilse Ploegmakers and Chantal Gielen


Morocco has attracted many migrants, asylum seekers and refugees from the sub-Saharan region over the years. It is also a country that struggles to deal with these foreigners. To gain insight into the situation nowadays in Morocco, the migrant procedures and experiences of refugees will be discussed in this paper. In order to discuss the situation in Morocco some definitions such as migrant, asyleem seeker and refugee should be distinguished first.

A migrant is ‘someone who moves from one place to another in order to live in another country for more than a year’ (Alan Travis, 2015). There are many reasons why a migrant would possibly move to another country, such as: economic and political reasons or just for pleasure. Migrants may need a visa to enter another country. This also applies for people who come from West Africa to Morocco. Furthermore, migrants do not have immediate access to social housing or other benefits, but may have an eventual pathway to settlement and citizenship. On the other hand, if one does no comply with the immigration laws migrants can still be rejected to Morocco.

(more…)


Description GADEM

Pour faire face aux politiques migratoires et contribuer au changement de la situation des personnes migrantes et réfugiées au Maroc, le Groupe antiraciste d’accompagnement et de défense des étrangers et migrants (GADEM) a vu le jour en décembre 2006. Son but ultime est d’œuvrer pour le respect de la dignité et l’égalité de traitement pour tous et toutes et lutter contre toutes les formes de discrimination et de racisme, grâce à une mise en réseau multifactorielle.

(more…)


La place de l’animation linguistique dans un échange de jeunes

Déblocage

La prise de parole en public n’est pas une chose forcément évidente pour les participant.e.s d’un échange interculturel. Parfois à l’étranger pour la première fois, ou encore expérimentant la vie en collectivité pour la première fois, le défi est grand pour ces jeunes.

L’animation linguistique apparaît alors comme un élément pour débloquer la prise de parole en public. Prendre la parole devant un groupe de 21 jeunes inconnus dans une langue étrangère accentue le défi de l’échange interculturel. Grâce à des méthodes, développées par l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ), les jeunes sont invités à expérimenter la langue de l’autre à travers des activités ludiques.

(more…)