La place de l’animation linguistique dans un échange de jeunes

Déblocage

La prise de parole en public n’est pas une chose forcément évidente pour les participant.e.s d’un échange interculturel. Parfois à l’étranger pour la première fois, ou encore expérimentant la vie en collectivité pour la première fois, le défi est grand pour ces jeunes.

L’animation linguistique apparaît alors comme un élément pour débloquer la prise de parole en public. Prendre la parole devant un groupe de 21 jeunes inconnus dans une langue étrangère accentue le défi de l’échange interculturel. Grâce à des méthodes, développées par l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ), les jeunes sont invités à expérimenter la langue de l’autre à travers des activités ludiques.

Il s’agit à la fois de valoriser les différentes langues parlées par le groupe et aussi de permettre d’apprendre de manière ludique.

Au cœur de « Radio Méditerranée »


Chaque matinée a débuté par des activités « réveil matin » (Ernergizer, Warm up) et d’animation linguistique. Les jeunes ont ainsi pu aborder différents champs lexicaux en français, arabe, portugais, néerlandais et allemand.

–       Rémémorer les prénoms

Les jeunes ont répété leurs prénoms en y associant un geste. Le groupe doit ensuite répéter le prénom et le geste.

–       Salutations / Formes de politesse

Les jeunes ont pu apprendre différentes formes de politesse (Bonjour, Au revoir, ça va ?) dans les différentes langues parlées. Cela leur permet ensuite de les utiliser au quotidien et ainsi de contribuer à la cohésion du groupe.

–       Apprendre à compter en arabe

Grâce à une chorégraphie associant un geste à chaque chiffre, les jeunes ont pu compter de 1 à 10 en arabe.

img_1456

–       Parties du corps

La gymnastique dès le matin ! Les jeunes ont découvert les différentes parties du corps dans les langues parlées en touchant la partie de leur corps prononcée en même temps.

–       Course aux mots

Une course aux mots a été organisée avec un alphabet. Chaque équipe doit remplir le plus vite possible son alphabet (A à Z) avec un système de relai. Les champs lexicaux autorisés : migration et radio.

img_1464

–       Se passer un objet

Les jeunes placés en cercle doivent se passer des objets en prononçant le nom à son/sa voisin.e.

–       La traduction exquise

Les jeunes placés en cercle doivent chacun.e écrire un mot dans leur langue. Le/la voisin.e doit dessiner ce que le mot lui inspire, puis plier la feuille. Le/la prochain.e voisin.e doit uniquement regarder le dessin et écrire un mot dans sa langue. Après plusieurs tours, on déplie la feuille et découvrir une histoire ou un déroulé très poétique.